Comment aller en Iran ?

Un peu pays des 1001 nuits, un peu mystique, un peu magique, l’Iran est surtout un pays à la culture multiséculaire mais aussi un pays méconnu du grand public. Pourtant, l’Iran s’ouvre au tourisme international ces dernières années et si les infrastructures ne sont pas aussi efficaces que dans des pays rompus au tourisme, l’Iran offre tout de même l'opportunité de faire un voyage exceptionnel. Il conviendra cependant de le préparer dans les moindres détails et les lignes qui suivent vont vous y aider.

Découvrez où aller en Iran

* Prix par personne et à partir de, sur une base 2 personnes

Les formalités administratives

Avant même de poser votre pied à l’aéroport à Paris, il convient déjà de préparer son séjour en prenant en charge toutes les démarches administratives. Le pays demande une application de ses règles pour l’entrée du territoire. Il convient donc de faire sa demande de visa touristique directement à l’ambassade d’Iran à Paris. Ce sont eux seuls qui ont la possibilité de délivrer un visa. On peut toutefois déjà préciser que seul un visa touristique peut être demandé. Sa date de validité ne couvre que les dates de votre séjour. Il faut donc faire une demande de visa avec ses papiers d’identité, une copie du billet d’avion, une copie de la réservation de votre chambre d’hôtels. En terme de papiers, vous devez fournir un passeport valide encore 6 mois après la date de votre retour. Il devra être aussi vierge de tout visa pour Israël, les deux pays ne menant pas une grande politique d’ouverture l’un envers l’autre. Le visa vous en coûtera 60 euros et, devra être demandé en personne. L'ambassade sera votre premier appui pour toute demande d’entrée sur le territoire.

Sur le plan sanitaire, soyez à jour des vaccins universels DTCP, ainsi que de l'hépatite A et B, de la rage et de la fièvre typhoïde.

Adresses à conserver sur soi en cas de besoin sur place :

  • Ambassade d’Iran en France
  • 4, avenue d’Iéna
  • 75 016 Paris
  • Ambassade de France en Iran
  • French Embassy
  • 64-66, rue Neauphle le Château
  • Teheran
  • (00 98 21) 64 09 40 00

Quand partir ?

Comme pour tout voyage à l’étranger, il faut se demander à quelle saison organiser son voyage ? C’est une question d'autant plus importante que l’Iran connaît un climat relativement rude, avec des températures estivales qui sont difficiles à supporter pour qui n’en a pas l’habitude. Ainsi, on ne peut que conseiller de partir de la fin du mois de mars au début du mois de mai et de la mi septembre à la fin du mois de novembre. Ce sont sur ces deux périodes que les températures sont clémentes, les précipitations faibles. Vous éviterez ainsi un hiver froid et un été insupportable.

La météo n’est pas le seul critère à prendre en considération. Le mois de ramadan, une période de jeûne caractéristique de la religion musulmane, est un moment particulier pour partir. Les prix y sont plus abordables, tout comme les chambres d’hôtels. Il faut voir aussi que c'est tout le pays qui tourne plus ou moins au ralenti la journée. Toutes les attractions touristiques et musées ne seront pas pas nécessairement ouverts. C’est aussi un grand moment de partage et le moment idéal pour découvrir le peuple iranien.

Les précautions à prendre

On peut le présenter comme on veut mais l’Iran est un pays dans lequel on peut et doit prendre des précautions pour s’assurer de sa sécurité. Contrairement à des images d’Epinal trop facilement véhiculées, on peut être une femme seule et tout à fait voyager en Iran. Il convient cependant de connaître les mœurs et habitudes qui vous permettront de ne pas choquer les habitudes du peuple iranien et de vous aider à vous imprégner de la culture de ce pays. Il faut savoir que la femme doit être couverte de la tête au pied dès sa sortie de l’avion. Le corps hormis le visage ne doit pas être exposé et les courbes féminines ne doivent pas se distinguer au travers de la coupe du tissu. Il est donc très largement conseillé de porter une robe plutôt qu’un jean. Au niveau de la tête, un foulard doit être porté pour couvrir les cheveux. Il ne doit pas pour autant recouvrir le visage. Les températures plus que clémentes de l’Iran doivent être prises en compte dans le choix de la tenue qui, en plus d’être large, ne doit pas être transparente.

Si les femmes ont des règles à, respecter, il en est de même pour l’homme même si les règles sont moins contraignantes. Il ne doit pas porter de shorts ou bermudas mais le port du tee-shirt ou d’une chemise est accepté. Il est tout à fait toléré de marcher nu-pied à l’extérieur. Ces règles doivent être respectées jusqu’à la porte de la chambre de l’hôtel. Concernant le couple, toute démonstration de sentiment ou d’amour est à proscrire. Il n’y a donc pas de contact physique entre l’homme et la femme en extérieur, comportement semblable à la plupart des pays de l’Asie.

Les conditions de séjour

Partir en Iran, c’est accepter que le pays se soit ouvert nouvellement au tourisme. On n’y retrouve donc pas l’organisation que connaissent des pays habitués depuis longtemps à accueillir des populations venant du monde entier. Vous devez donc considérer que votre voyage comportera des imprévus. Vous les regarderez comme des désagréments ou comme des épisodes qui vous feront vivre au plus près l’Iran vu de l’intérieur. Ainsi, il n’est pas rare de se voir confronté à une annulation de vol intérieur, de ne pas pouvoir utiliser les transports en commun facilement. Si les routes sont globalement en bon état, il vaut mieux prendre le taxi pour se déplacer et s’appuyer sur l’organisation d’une agence de voyage. C’est d'ailleurs la solution la plus simple pour aller en Iran, le pays plébiscitant lui-même cette façon de voyager. Autre point à connaître, celui de l'hôtellerie. Si quelques chaînes internationales commencent à s'installer dans le pays, elles ne sont pas encore nombreuses, tout comme les établissements de grand luxe. Vous serez toujours bien accueillis, mais pas nécessairement dans un niveau de standing comparable aux grandes destinations mondiales. Les hôtels sont d’ailleurs plus prompts à proposer des chambres à des groupes qu'à des voyageurs isolés.

Une question de tarif

Organiser son séjour en Iran, c’est aussi prendre en considération la question du tarif. Plusieurs données sont à prendre en considération. La première est le prix du billet d’avion. En jonglant avec les dates, vous trouverez des billets à moins de 100 euros par personne et par trajet. Il faut cependant noter que vous allez devoir la plupart du temps jongler entre deux compagnies aériennes, les trajets directs entre Paris et Téhéran ne se faisant pas toute l’année pour Air France et au rythme d’un par jour par les autres compagnies. On trouve de nombreux autres possibilités de vol au dessus de ce tarif plancher. D’un point du vue du trajet, l’Iran est une destination plutôt abordable. Un trajet direct dure en moyenne 6 heures et peut prendre bien plus de temps en fonction des escales s’il y a lieu d’en faire.

Concernant la chambre d’hôtel, vous devez compter sur Téhéran la capitale un peu moins de 100 euros en moyenne pour un hôtel 3 étoiles et 30 euros de plus pour un 4 étoiles. Là aussi, le tarif moyen par nuit pour une grande ville n’est pas exorbitant. En dehors des villes touristiques comme Téhéran ou Ispahan, les tarifs sont plus bas et souvent plus fluctuants. Mais de façon générale, le coût de la vie élégant bas en Iran, vous pourrez voyager dans ce pays sans vous ruiner.

Quelques lieux à découvrir impérativement

Ispahan

Ispahan est la ville qui vous fera faire le voyage vers l’Iran. Son architecture persane, la beauté incroyable de la mosquée du Chah, les mosaïques ornant la mosquée du Cheikh Lotfallah, la célèbre et immense place Naghsh-e Jahan, tout cela vous fera plonger au cœur d’un pays dans lequel vous perdrez tous vos repères. Vous serez sans cesse ébahi par la finesse des constructions, les couleurs, l’amour des jardins ornementaux.

Téhéran

Téhéran se retrouve souvent au cœur de l'actualité internationale. Mais cela ne doit pas faire oublier cette splendide ville dont on ne sait presque rien en Occident. L'incroyable palais du Golestan, tout en démesure, la tour Azadi, le cœur de la ville dominée par les immenses montagnes enneigées, voilà des merveilles d’une culture méconnue et pourtant plusieurs fois millénaires et florissante.

Si on ne peut s'empêcher de relier l’Iran a une actualité pas toujours sereine, force est de constater que les villes les plus touristiques comme Téhéran et Ispahan restent épargnées des difficultés majeures du pays. Y séjourner pour découvrir les merveilles de ce pays magique reste donc relativement sûr et le voyage, incroyablement dépaysant, vaut largement le trajet. Vous prendrez cependant la peine de partir avec un voyagiste spécialisé dans l’Iran afin de mettre à votre portée tout ce que le pays peut vous faire découvrir. C’est aussi une solution de facilité dans un pays qui compte pour l’instant très majoritairement sur le tourisme en voyage organisé. Un voyage indépendant reste possible avec cependant une bonne préparation. Il est aussi possible de faire un voyage Iran pas cher en solo ou en groupe.

Haut